Quelles aides pour adapter son logement ?

Quelles aides pour adapter son logement ?
15 avril 2015 Thierry

9 français sur 10 souhaiteraient vieillir dans un logement adapté plutôt qu’intégrer un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). Cependant, peu d’entre eux possèdent les fonds nécessaires pour réaliser les travaux adéquats. Heureusement, des aides existent afin d’aménager au mieux son logement pour ses vieux jours.

Adapter son logement, combien ça coûte ?

Vieillir chez soi ? Le rêve de la majorité des Français mais au final, c’est la solution de la maison de retraite qui est souvent retenue. Il est vrai qu’adapter son logement peu s’avérer compliqué et coûteux.

En effet, le site Capital.fr a détaillé tous les postes de dépenses que peuvent entraîner les travaux. La pièce la plus onéreuse est la salle de bains sûrement car elle est celle où les accidents domestiques sont les plus fréquents. Il faut compter entre 4 350€ et 7 500€ pour les travaux. Cet investissement comprend la pose d’un revêtement antidérapant, l’installation d’un siège de douche ou encore la pose d’une douche de plain-pied.

Quelles aides pour adapter son logement ?

Ensuite, vient la cuisine où les travaux sont estimés entre 3 500€ et 4 550€. Pour domotiser sa cuisine il faut : l’installation d’un nouvel évier, d’un mitigeur « col-de-cygne » ou encore la sécurisation de l’installation électrique.

Enfin, si vous habitez dans une maison sur plusieurs étages, le budget pour faciliter la circulation intérieure se situe entre 3 500€ et 5 300€. Inclus dans la facture : l’installation d’une main courante dans l’escalier ou encore la pose de portes coulissantes.

Quelles aides financières à votre disposition ?

Ainsi, la facture peut aller jusqu’à environ 20 000€. Un investissement auquel peu de Français sont préparés. De ce fait, plusieurs aides ont été mises en place afin qu’il soit de plus en plus aisé d’adapter son logement et vieillir chez soi.

Première astuce : vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt de 25% sur vos travaux que vous soyez propriétaire ou locataire. En effet, vous pouvez déduire de vos impôts sur le revenu 25% du montant des dépenses d’installation et/ou de remplacement des équipements conçus spécifiquement pour les personnes handicapées et les personnes âgées. Cependant, la liste des travaux éligibles est réglementée.

Quelles aides pour adapter son logement ?

Cette déduction fiscale ne prend en compte que les dépenses en matériel et non le coût de la main d’œuvre. Elle est aussi plafonnée à 8 000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple.

Autre astuce : L’ANAH (L’agence Nationale de l’Habitat) peut vous aider à payer une partie des travaux. Ainsi, 15 000 dossiers sont financés chaque année.

Cependant, tous les logements ne sont pas forcément adaptables mais, il existe une autre solution : emménager dans un appartement déjà adapté.

Villa Sully : des appartements intelligents de maintien à domicile

Imaginée et conçue par GDP Vendôme, la Villa Sully est une résidence d’appartements intelligents de maintien à domicile. Ces appartements confèrent la sécurité d’un EHPAD tout en bénéficiant du confort et de l’intimité d’un appartement.

Dans ces logements, il n’y a jamais de seuil à franchir et les portes sont coulissantes afin de faciliter les accès. A l’intérieur de la salle de bains, les douches sont à l’italienne, les toilettes japonaises et le sol est antidérapant afin d’éviter les chutes.

Quelles aides pour adapter son logement ?

Dans la cuisine, également domotisée, le plan de travail est à hauteur variable. Elle est aussi équipée d’un détecteur de dénutrition.

Un pôle santé regroupant des professionnels (kinésithérapeutes, médecins généralistes, infirmiers, etc.) est aussi disponible. Les locataires bénéficient donc de plages horaires de consultations plus étendues qu’ailleurs.

Ainsi, vous avez toutes les clés en main pour que vieillir chez soi ne soit plus une utopie mais bien, une réalité.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*