Zora, Roméo et Giraff, des robots au service des personnes âgées ?

Zora, Roméo et Giraff, des robots au service des personnes âgées ?
24 novembre 2015 Thierry

3 robots pourraient très vite faciliter la vie de nombreux retraités en France, notamment  dans les maisons de retraites (EHPAD).  Autonomes et équipés des dernières technologies médicales, ces nouveaux compagnons ont un bel avenir devant eux !

 Zora : le robot aux services des seniors !

Roméo, Zora et Giraff, des robots au service des personnes âgées

Il mesure presque 60 cm de hauteur pour un peu plus de 5KG, doté de capteurs, il voit, entend et se déplace librement : Zora, me robot intelligent au service des maisons de retraite.

Zora est en fait un logiciel, conçu pour le 3eme âge. Autonome, doté de capteurs, il vous voit, vous entend et se déplace de façon autonome. Vous voulez chanter, jouer au loto, stimuler votre mémoire, faire des exercices thérapeutiques, connaitre la météo, le repas du midi… Pour cela, aucun soucis, il suffit de demander !  Entièrement programmable via sa tablette, il s’ajuste en fonction des besoins de l’établissement. Imaginé et développé par la société belge Zora Robotics. Il a ensuite été implanté sur le robot humanoïde NAO, de la société française Aldebaran. Testé dans plusieurs maisons de retraites, Zora reçoit à chaque fois un très bon accueil de la part des résidents.

Attention le prix de ce nouveau compagnon n’est pas à la porté de toutes les bourses. Il faut compter 15 000 Euros, soit l’équivalent d’un salaire net et annuel d’un animateur d’EHPAD. Il faut espérer qu’après l’effet découverte, les personnes âgées resteront captivées par la machine !

78 robots de ce type sont déjà sur le marché en Belgique et aux Pays-Bas. Leur nombre devrait s’accroître puisque 450 Zora sont attendus dans toute l’Europe.

Roméo : le « made in france »

Roméo, Zora et Giraff, des robots au service des personnes âgées

Ce robot « made in France » est l’œuvre de la start-up parisienne Alderaban Robotics. Cet humanoïde d’1m40 est présenté comme un « véritable assistant et compagnon personnel ».

Il peut marcher, voir et parler. Dans quelques temps, Roméo pourrait même être capable d’ouvrir des portes et de poser des objets sur une table. Equipé d’un système vestibulaire, son regard est stabilisé, ce qui lui permet de reconnaître les objets.

En cas de trous de mémoire de son « patient », le robot peut puiser dans la biographie de l’individu, son agenda et ainsi prendre pour lui des rendez-vous ou encore lui rappeler d’acheter du pain. Si la personne âgée oublie ses médicaments, là encore, l’humanoïde va le lui signaler.

Directement mis en contact avec un centre de secours, le robot peut aussi contacter un médecin s’il est inquiet par l’état de santé de la personne.

Giraff : un médecin sur roues

Roméo, Zora et Giraff, des robots au service des personnes âgées

Ce robot est sans doute le plus impressionnant de ces trois modèles. Elaboré par une équipe de scientifiques financée par l’Union Européenne, GiraffPlus est un système d’aide à la personne, pour les rendre autonomes chez elles. Ce dispositif connecté permet aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible à leur domicile tout en étant en sécurité.

Et pour cause, ce robot est un vrai médecin sur roues. En effet, il peut détecter les visages, mesurer la pression artérielle, prendre la température et surveiller le poids.

Mieux encore, Giraff peut voir l’état de fatigue de l’individu, et lui demander d’aller dormir s’il estime qu’il en a besoin. Grâce à son système de téléprésence, le retraité peut donc voir directement sa famille ou son médecin. Ce système étant bien plus simple que Skype ou que FaceTime, deux logiciels d’appels vidéos souvent compliqués d’utilisation pour les personnes âgées. De ce fait, des consultations à distance sont désormais possibles.

En cas de problème, l’humanoïde, peut lui aussi contacter les secours.

Commercialisé fin 2015 sur la base d’un abonnement mensuel, GiraffPlus est déjà testé avec succès dans 6 foyers en Europe.

Ces trois robots aux caractéristiques bien différentes ont le mérite de maintenir les personnes âgées en sécurité et ce, quel que soit leur âge, mais aussi d’apporter une certaine présence. Une qualité louable dans un pays ou 10 millions de personnes vivent seules, dont 44% de retraités.

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*