Perte d’autonomie, les dispositifs pour vous aider ?

Perte d’autonomie, les dispositifs pour vous aider ?
6 mai 2016 Thierry

loi concernant l’adaptation de la société au vieillissement, quels sont les dispositifs pour vous aider ?

Personnes âgées :

L’APA : L’allocation personnalisée d’autonomie, versée par les départements, permet aux personnes dépendantes de plus de 60 ans de financer les aides dont elles ont besoin pour gérer, chaque jour, les actes de la vie. Ils sont près de 1,2 million de personnes à en bénéficier, dont la majorité vivent à leur domicile. Depuis le 1er mars, les plafonds mensuels de cette allocation augmentent de 18 % à 30 % (selon le degré de perte d’autonomie) pour les personnes vivant chez elles. Ce qui correspond en moyenne à une heure supplémentaire d’aide à domicile.

A savoir : employer une aide à domicile donne droit à une réduction d’impôt de 50 % des dépenses engagées (déduction faite des aides de l’APA), dans la ­limite de 12 000 euros par an. Ce plafond peut être majoré de 1 500 euros par membre du foyer âgé de plus de 65 ans, sans dépasser 15 000 euros.

Par ailleurs, les personnes vivant dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) bénéficient d’une réduction d’impôt. Elle est égale à 25 % des sommes dépensées pour ­l’hébergement et les soins (déduction faite de l’APA et des autres aides au logement) ­durant l’année, plafonnée à 10 000 euros, soit 2 500 euros de réduction maximale.

A noter, lorsqu’un enfant aide ses parents dans le besoin, il peut déduire la pension alimentaire qu’il lui verse de ses revenus imposables sans aucune limite. Bien sur, vous devez en apporter la preuve. Il est donc impératif de conserver les preuves des versements afin de les justifier auprès des impôts. Si l’ascendant vit sous son toit, il peut, sous certaines conditions, déduire un montant forfaitaire de 3 403 euros sans aucun justificatif, les autres dépenses restant déductibles pour leur montant réel.

Pour équiper son logement  ou l’adapter: volets roulants, barre d’appui, sols antidérapants…, des aides financières sont accessibles, sous conditions de revenus, auprès des caisses de retraite, des collectivités territoriales ou encore de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). En tant que propriétaire , sous conditions de ressources, une subvention, égale à 35 % (plafonnée à 7 000 euros) ou à 50 % du montant des travaux dans un ­logement de plus de quinze ans (plafonnée à 10 000 euros).

aides-au-quotidien-530

Pour les aidants :

Un droit au répit : Ce nouveau droit concerne env 400 000 aidants qui assistent un proche bénéficiant de l’APA. D’un montant maximum de 500 euros par an, cette aide financière doit permettre de prendre du  repos en finançant l’accueil ou l’hébergement de leur proche dans une structure adaptée.

Deux congés familiaux : Le congé du « proche aidant » remplace le congé de « soutien familial ». Plus souple, il permet d’aider un ­proche handicapé ou en perte d’autonomie, qu’il soit de sa famille ou non. Il donne la possibilité de cesser temporairement son activité (ou à temps partiel ou fractionné) pendant trois mois (renouvelable jusqu’à un an pour les salariés) mais il n’est pas rémunéré. Seule condition : il faut au moins deux ans d’ancienneté dans son entreprise. Autre possibilité : poser un congé de « solidarité familiale » lorsqu’un membre de sa famille est atteint d’une maladie qui met en jeu son pronostic vital. Durant ce congé (trois mois, renouvelable une fois), une allocation journalière destinée à compenser la perte des revenus est versée par la Sécurité sociale.

Septembre 2015 Villa Sully, Site des Bains à Grenoble. Architecte Atelier A. © Renaud Chaignet

Septembre 2015
Villa Sully, Site des Bains à Grenoble.
Architecte Atelier A.
© Renaud Chaignet

Pourquoi pas vous orienter vers le dispositif Villa Sully ?

Unique en France, sur Grenoble et Annecy

Partant du constat que 95% des séniors souhaitent rester chez eux et ne veulent pas aller en maison de retraite, GDP Vendôme crée la VILLA SULY : le privilège de mieux vivre chez soi dans la durée, que vous soyez en autonomie totale, en autonomie partielle ou bien que vous ayez besoin d’un accompagnement médical ou paramédical de jour comme de nuit, nous nous engageons à vous faire bénéficier de tous les services santé de l’EHPAD, que nous coordonnerons à votre domicile, tout en assurant des services hôteliers haut de gamme, dans un cadre immobilier d’un standing supérieur en cœur de ville.

UNE OFFRE IMMOBILIERE D’UN STANDING SUPERIEUR

DES PRESTATIONS HOTELIERES HAUT DE GAMME

UN POLE SANTE DAND LA VILLA

 

Contactez nous pour en savoir plus: 0 800 00 26 38

www.villa-sully.fr

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*